« POLICE PARTOUT, JUSTICE NULLE PART »

police-partout-justice-nulle-part(PAR JEAN-LUC GASNIER)   Depuis 2003, la police de proximité n’est plus.  Les délinquants des quartiers « sensibles » sont  devenus, grâce au recadrage de Nicolas Sarkozy, les  « éducateurs »  de terrain les plus présents et les plus persuasifs. Pour les  jeunes en difficulté, la police est au mieux le spectateur passif de leur déshérence mais  ne peut être  en aucun cas un appui, un recours possible. Les survêtements ont été remisés au placard, remplacés par les treillis militaires. La prévention, le dialogue,  la conciliation, et  la pédagogie, ont  été abandonnés  pour laisser [...]