Football. Denis Maillefer, moi, je suis libre le 28 mai !

simeone-diego"L'Atlético oublie que le score importe peu, toujours. Je me fous du score, et de qui gagne, ou presque.Je veux voir quelque chose que je n'ai jamais vu. Je veux voir le ballon ne jamais s'arrêter. Je veux voir un passement de jambe. Au théâtre, je ne veux pas voir de vieux théâtre. Au football je ne veux pas voir de vieux football. Le football de l'Atlético est comme la tenue de son entraîneur, cravate noire sur chemise noire. Noir sur noir, c'est la nuit, le désert, la tristesse, on a l'impression de lire un papier sur les "Panama Papers" et d'avoir envie de gerber. On dit encore, c'est bien, c'est les petits, les roturiers, et ils battent les riches. Ce plaisir minable d'ai [...]

Champions’ League : Paris est-elle une grande City ?

Paris Saint-Germain, PSG pour les intimes, veut être grand. Le plus grand. Il veut dominer Barcelone, Münich et Madrid. Il veut par la grâce des Qatari entrer dans la légende du foot gagnant. Et il doit en ce six avril faire plier Manchester City. Mais Pellegrini sur le départ désire faire de City le gagnant de la Champions’ League 2015-2016 avant de laisser sa place à Pep Guardiola. Un combat à l’issue imprévisible. La France croit en sa bonne étoile, Manchester connait la valeur de ses joueurs. Ibra vaincra-t-il Agüero ? Matuidi est-il meilleur que de Bruyne ?

Le Barça sur la route du titre après sa victoire contre les Colchoneros de l’Atletico (2-1)

Le Barça a fait un grand pas vers le titre de champion d’Espagne après avoir battu Malaga et profité des matches nuls des deux équipes madrilènes. Et voici que la bande à Luis Henrique peut enfoncer le clou ce samedi en dominant au Camp Nou l’Atletico de Simeone. Personne n’imagine que le championnat puisse être relancé, Koké et les siens venant de subir une mortifiante élimination en Coupe du Roi en s’inclinant (1-3) à domicile contre le Celta Vigo.

Le Qatar et la FIFA déshonorés

640x478_24855_vignette_DILEM-FIFA-2(Par AMNESTY INTERNATIONAL)   L’exploitation des travailleurs reste endémique au Qatar, les autorités n’ayant pas mis en place de réformes significatives, a déclaré Amnesty International mardi 1er décembre, avant le cinquième anniversaire de l’attribution au Qatar du rôle de pays hôte de la Coupe du monde de la FIFA en 2022. Malgré la forte exposition donnée aux conditions choquantes qui caractérisent le quotidien de la plupart des migrants travaillant dans le secteur du bâtiment, les autorités qatariennes n’ont presque rien fait pour mettre fin à l’exploitation des travaille [...]