JO SION 2026. PETIT JEU DE GARANTIES FINANCIERES (14)

Le citoyen peu soucieux du détail et ami de la grossière imprécision a plus ou moins compris que le budget prévisionnel actuel (A C T U E L) des Jeux Olympiques Sion 2026 avait été fixé à quelque (déterminant d’approximation) un milliard six cent nonante millions (que l’on peut résumer en chiffres à 1’700’000 francs). 

JO 2026. CHRISTIAN CONSTANTIN DANS LE COSTARD DE JEAN-MARIE FOURNIER ET DE CHRISTOPHE DARBELLAY ? (2)

Le Valais de la dominance, le Valais donc des constructeurs, des promoteurs immobiliers, des courtiers indélicats et des prédateurs d’espaces verts, a commis il y a peu l’erreur incroyable de mandater Jean-Marie Fournier et Christophe Darbellay pour défendre à la télévision devant la Suisse les intérêts valaisans. L’histoire nous le rappelle : la Suisse romande n’a pas suivi la position de la majorité des Valaisans sur la LAT (loi sur l’aménagement du territoire), ce qui a conduit le Valais vers une cruelle déception nationale. 

Christian Constantin est un trouillard (bis repetita)

Il y a peu j’ai signé « Christian Constantin est un trouillard » (ici). J’y écrivais notamment ceci : « L’orthodoxie catholique est plus amicale avec le détournement des images que l’intégrisme musulman. CC, en historien pétaradant de la reconstitution historique et en prédateur financier avisé, a tout suite compris qu’il fallait choisir : soit il bernait les gros lards chrétiens avec saucisson et l’image du Christ ressuscité par sa grâce, soit il osait la guerre sainte contre les Djihadistes d’ici et d’ailleurs et il pouvait subir le boomerang de n’importe quel échevelé syrien, kurde ou irakien, l’un de ces immigrés qui ne comprendraient pas même la règle du hors-jeu et de la confession apostolique. Le boss a choisi car il connaît la tolérance de ses ouailles pour la bonne chair et l’humour le plus gras. La décision fut facile : se sachant trouillard face aux serviteurs d’Allah il a préféré mourir sur la Croix, à Martigny, sous les applaudissements sataniques du bon peuple chrétien de la Porte d’Octodure et du CERM (Crématorium des Excommuniés, des Renégats et des Mécréants. »

Nicolas, Dominique et Cri Cri d’Amour ou l’histoire d’un procureur au service du FC Sion (7)

Le procureur général du canton du Valais, Nicolas Dubuis, a donc commis un acte de soustraction à la justice en ne poursuivant pas Dominique Giroud pour faux dans les titres et soustractions fiscales massives de droit cantonal et de droit communal commises par un vigneron. Mais il est absous pour, comment dire, une non-intention par négligence couverte par un manque d’empressement et un excès de précipitation dans le zèle lié à la transmission supersonique de l’ogive Giroud vers le canton de Vaud. Les éléments constitutifs objectifs de l’infraction sont réalisés, mais l’élément subjectif faisant défaut, le procureur est « innocenté ».