LE SOMMET DU BLUES : SOMMER EST TRES « REMONTE » ?

Grégoire Sommer accuse L’1Dex Mag d’avoir publié un texte qui ne tiendrait pas compte de ses corrections. Il refuse donc « de signer ce texte et de le défendre » car il serait « fautif ». Selon ses propres termes, dans un mail qui m’est adressé en fin de journée le 1er décembre,  il regrette « amèrement d’avoir participé à cette méchante aventure ».

ENTRE HIER ET AUJOURD’HUI : QUE VAUT LA PAROLE D’UN JOËL GRAU ?

Hier, ce lion a refusé d’intervenir dans une situation de harcèlement moral et sexuel, alors qu’il se trouvait être le supérieur hiérarchique direct de la personne incriminée, un certain Directeur d’une certaine Ecole Supérieure de Commerce, située à Sierre. Inspecteur, il a refusé d’inspecter. Ou quand le gris devient borné.

La SPA : les conseillers généraux ont dit non … « Non mais … »

Dans une ambiance feutrée, dans un brouhaha mesuré, et après que le Président Maurer  a été se chercher un verre d’eau, les conseillers généraux de Sion ont discuté la motion présentée par le groupe Alliance de gauche, qui demandait à ce qu’un montant équivalant à 30 % du montant de la taxe perçue par la ville soit reversée à la SPA.